Octuor

(Roman)

 

À paraître très prochainement chez Vérone éditions :


« OCTUOR »  Tomes 1 et 2 (roman)



Un milliardaire excentrique et son chien, ses deux filles jumelles pas tout à fait ordinaires, un jeune chercheur en sciences de l’information, une militante internationaliste des droits de l’homme, une avocate ancienne prisonnière d’un groupe de rebelles en Afrique, une syndicaliste asiatique et un érudit bouddhiste, homme d’affaires écologiste et philosophe, sont les personnages de ce roman.


Ils se réunissent, un jour d’automne pluvieux, dans un immeuble historique situé en face du Metropolitan Museum de New York pour discuter d’un mystérieux projet.


À travers les biographies de ces personnages, le roman offre des perspectives différentes sur la réalité du monde et son évolution. Ils ont vécu la guerre, ses atrocités, et la déliquescence de conflits justes. Ils ont souffert de la dramatique condition que notre système économique mondialisé impose aux travailleurs des pays pauvres. Ils se positionnent par rapport à la relation complexe qu’entretiennent l’homme et son environnement. Ils réfléchissent à la signification profonde des réelles convergences entre connaissances traditionnelles et découvertes scientifiques récentes ainsi qu’aux implications qu’elles suggèrent quant à notre nature profonde et notre destin.


« Octuor » vous fait passer du luxe New-yorkais le plus raffiné à la cruauté extrême d’un camp de rebelles en l’Afrique, du milieu grandiose mais ingrat d’une haute vallée himalayenne au bouillonnement d’une étouffante mégapole asiatique, du cœur de la Silicon Valley aux grands espaces est-africains, du secret d’une forêt européenne aux lieux cachés où se concrétisera peut-être un avenir possible pour la vie.


Le premier tome vous jettera en plein un conflit néocolonial, en Afrique, au moment où une jeune fille de la petite bourgeoisie locale, Pascale, férue de lecture, est enlevée par un groupe de guérilla qui massacre ses parents sous ses yeux. Elle se retrouve face à un chef guérillero contraint de l’adopter comme esclave sexuelle pour sauvegarder son pouvoir vacillant sur une milice dont l’idéal de combat se dégrade peu à peu devant sa défaite inévitable tant militaire qu’idéologique, sombrant dans la violence la plus répugnante. Lors de leur première nuit, l’homme demandera à la jeune fille de lui lire un livre découvert là, par hasard ; cette lecture leur révélera brusquement la nature de la situation dans laquelle ils se trouvent. C’est l’histoire d’une relation passionnelle ambiguë qui amènera ses deux protagonistes, quinze ans plus tard, à se revoir à la Cour pénale internationale de La Haye.


Puis vous écouterez une jeune asiatique, Laina, vous raconter son histoire, elle qui rêvait d’être institutrice un jour, mais qui s’est vue brusquement contrainte d’abandonner son village pour partir travailler dans un atelier de confection d’une grande métropole, aidant ainsi sa famille à survivre à la perte de leur terre. Face à l’inhumanité des conditions de travail, elle s’engage dans le syndicalisme, autant par révolte que par besoin de se lier à d’autres. Renvoyée de son travail et rejetée dans une ville qui lui est étrangère, au bord du suicide, elle puise en elle les ressources nécessaires pour vivre. Elle se reconstruit grâce à l’aide et à l’amour d’une jeune femme qui l’héberge et lui obtient un emploi dans la rue, à vendre des en-cas sur un éventaire. Elle découvre alors l’univers composite de la métropole et grâce à une volonté hors du commun, à une fraîcheur et une ingénuité qui émeuvent tout ceux qu’elle rencontre, elle parviendra à se refaire et à dépasser ses rêves.


Enfin, rejoignez, dans une vallée perdue dans l’immensité de l’Himalaya, un garçon d’une intelligence peu commune, Gyalso, qui s’engage dans des études, poussé par son instituteur et sa mère, au risque de se brouiller avec le reste de sa famille. Sa rencontre avec son mentor, un vieux mathématicien philosophe érudit, lui fera découvrir un autre monde et le propulsera dans la vie à la quête du rôle qui lui est dévolu. Cette poursuite lui fera traverser coup sur coup le monde académique dans son pays et à l’étranger et celui de l’administration, avant de l’amener en politique et d’enfin lui faire trouver sa voie, celle le menant droit au cœur de l’une des préoccupations majeures de notre XXIe siècle.


Dans le deuxième tome, soyez troublés par l’extraordinaire histoire des deux êtres uniques que sont les jumelles Laurentine et Corentine, parfaitement identiques en tout - ou presque -, si représentatives de notre drôle d’époque où le réel et le virtuel s’entremêlent.


Découvrez aussi l’inquiétant sujet des recherches que mène Nathanaël dans son petit bureau perdu en pleine Silicon Valley, et qui lui vaudra d’être traqué par un sinistre personnage jusqu'aux confins de la savane africaine, de frôler la mort et de n’avoir la vie sauve que grâce à un ange gardien qui n’arrêtera pas de vous surprendre.


Laissez-vous ensorceler par le Maître et sa musique envoûtante. Par le truchement d’un narrateur insolite, découvrez son quotidien, sa personnalité excentrique, ses réalisations, ses fautes, ses rites, ses désirs, ses angoisses et ses espoirs à la réalisation desquels il est prêt à consacrer son immense fortune.


Enfin, avant d’être aspirés à votre tour par l’histoire, rencontrez Damia et ses yeux vairons, ses cheveux blonds assemblés en une tresse qu’elle a repliée autour de son cou et qui retombe sur sa poitrine à l’emplacement du cœur. Elle est prête à tout – à tout – pour réaliser son rêve d’enfance, elle dont on se moquait quand elle en parlait, petite. La voilà en train de rassembler les membres de l’Octuor et de les diriger d’une main douce mais ferme vers la réalisation du projet, ce projet dont le mystère ne se dissipera pour vous que dans l’ultime tableau du roman.


Mais, vous devrez constater, malheureusement, qu’en dépit des meilleures intentions, - pour reprendre à peu de chose près les mots de l’un des narrateurs - derrière une unité de façade qui se délite, chacun des membres du Comité voudra se battre pour son idée propre de ce que le projet « commun » devrait faire, à partir de la vision du monde que sa vie lui a donnée.


Vivez de l’intérieur, les vingt-quatre heures dramatiques qui décideront - peut-être – de notre destin.


------------------------------

Materne Maetz, Octuor, tome 1, Vérone édition, 2018, 337 p.

Materne Maetz, Octuor, tome 2, Vérone édition, 2018, 380 p.



Les personnages.pdf                                           Sommaire.pdf



        

 

Pour vos commentaires et réactions: lafaimexpl@gmail.com

Dernière actualisation:    décembre 2018