Les ressorts de la sécurité alimentaire:

La stabilité

Retour vers


La sécurité alimentaire

(fichier pdf disponible)

Les ressorts de la sécurité alimentaire: point de vue conceptuel



La stabilité



La sécurité alimentaire exige une disponibilité et un accès à l’alimentation en tous temps. Cette notion recouvre donc à la fois la stabilité de la production et la stabilité de l’accès. Cette stabilité peut être menacée par des chocs climatiques, sanitaires ou économiques de nature exceptionnelle, mais aussi par la saisonnalité de la production et des marchés agricoles. Les techniques et infrastructures agricoles susceptibles de stabiliser la production, les stocks publics et privés, les services financiers ainsi que les filets de sécurité sont parmi les principaux facteurs pouvant contribuer à cette stabilité.


Stabilisation de la production


Les facteurs de stabilisation de la production alimentaire comprennent les infrastructures (par exemple les infrastructures de conservation des ressources en eau et en sol, celles d’irrigation, les infrastructures de lutte contre les maladies – zones de mise en quarantaine, bassin d’immersion antiparasitaire, etc.), les techniques culturales (conservation de l’eau, protection intégrée contre les ennemis des cultures) et les ressources génétiques (par exemple : variétés à cycle court résistantes à la sécheresse, variétés résistantes aux maladies).


Ces facteurs sont autant d’instruments qui permettent de mieux gérer les ressources en eau, réduire la dépendance envers les précipitations naturelles, prévenir les maladies et augmenter la résistance des plantes ou des animaux aux chocs sanitaires ou climatiques.


    Les ressorts de la stabilité


   

    Stocks publics ou privés


Les stocks ont un rôle déterminant à jouer dans la stabilisation tant inter saisonnière que inter annuelle. Le maintien d’un stock stratégique public de réserve a fait l’objet de moult débats. Bien que coûteux en terme de pertes physiques, de maintenance et de financement,  les stocks permettent à l’état d’intervenir soit en relâchant une partie des stocks sur le marché (ce qui permet de faire descendre les prix) soit d’utiliser ces stocks pour alimenter des filets de sécurité. Les stocks privés, qui généralement contribuent essentiellement à une répartition de l’offre sur toute l’année, ne sont rentables que s’il y a une différence suffisante de prix entre la saison de récolte et la saison de soudure: cette différence sert à couvrir les coûts de stockage et à rémunérer correctement la fonction de stockage.


Services financiers


Les services financiers ont un rôle central dans la stabilisation des marchés, d’une part en permettant de financer le stockage, et d’autre part en offrant des services de financement et d’assurance en cas de choc tant naturel qu’économique. Le financement du stockage va depuis le financement de la consommation individuelle au financement de stockage commercial à grande échelle, en passant par celui du warrantage au niveau communautaire.


Les filets de sécurité


Ce sont des dispositifs de transfert de ressources par la mise à la disposition des populations à risque de nourriture, de bons ou de ressources financières liquides donnant un accès direct ou indirect à de la nourriture. Les modalités les plus appropriées à utiliser dépendent des conditions de marché, des groupes cibles et des capacités de gestion de ces mécanismes (voir aussi).



Materne Maetz

(juin 2011

actualisé en décembre 2013)

 
 

Dernière actualisation: décembre 2013

Pour vos commentaires et réactions: lafaimexpl@gmail.com